Psychologues de 1 ère ligne

Les médecins généralistes et les psychiatres peuvent renvoyer les patients présentant certains troubles psychiques modérément sévères vers un psychologue clinicien ou un orthopédagogue clinicien pour un traitement psychologique de première ligne de courte durée remboursé en grande partie par la mutualité. Pour ce faire, ils doivent compléter une prescription de renvoi.

Comment fonctionne le remboursement ?

Une convention conclue entre le Comité de l’assurance de l’INAMI et les 20 réseaux de santé mentale pour adultes organise le remboursement.

Chaque réseau :

  • couvre une zone d’activité bien déterminée
  • a conclu une convention avec un certain nombre de psychologues et d’orthopédagogues cliniciens de la zone d’activité du réseau.

Seuls ces psychologues et ces orthopédagogues peuvent effectuer les séances remboursables.

Quel est le contenu des séances ?

Le traitement consiste en soins de première ligne. Il comprend une série d’entretiens individuels.
C’est surtout au cours de la 1 ère séance que le diagnostic des troubles psychiques du patient est posé. Cette séance peut durer 60 minutes.
Les séances suivantes durent 45 minutes. Elles comprennent des soins de psychologie généraux, un traitement orienté solution, de l’auto-assistance accompagnée, de la psychoéducation ou des interventions visant à accroître l’autonomie.
Si le patient nécessite un accompagnement plus intensif et de plus longue durée, le praticien peut également l’orienter vers un autre dispensateur de soins (qui ne réalise pas de séances de première ligne et qui travaille, ou non, à un tarif avantageux).

Quels patients peuvent bénéficier de ces séances ?

Pour pouvoir être remboursé, le patient doit :

être âgé de 18 à 64 ans inclus à la date de la 1re séance
et souffrir d'un problème psychique modérément sévère d'anxiété, de dépression ou de consommation d’alcool qui peut être suffisamment traité grâce à un nombre limité de séances de psychologie de première ligne
et être orienté par un médecin généraliste ou par un psychiatre sur la base d'une prescription de renvoi

De combien de séances le patient peut-il bénéficier ?

8 séances au maximum sont remboursables par patient et par année civile -> nouvelle prescription de renvoi après une série de 4 séances maximum.

Quel coût cela représente-t-il pour le patient ?

1 séance = 11 € (patient sans régime préférentiel) ou 4€ (patient avec un régime préférentiel).